Jeune public / Scolaires

L’intervention de VISIONS D’AFRIQUE auprès du Jeune Public aura lieu en 2021 principalement dans le cadre scolaire et s’organisera en trois programmes.

1. Le film d’animation ivoirien Soundiata Keita, le réveil du lion a été proposé aux écoles

Le nombre des écoles élémentaires du pays Marennes Oléron qui s’associeront au festival ne sera connu qu’en septembre. Il a été proposé cette année aux établissements du premier degré le film d’animation ivoirien réalisé en 2014 par le studio de production Afrika Toon intitulé Soundiata Keita, le réveil du lion.

Durée : 70 minutes
Le film relate l’histoire de Soundiata Keita , créateur au 13° siècle, du royame du MALI…

Le jeune prince Soundiata Keïta, fils de Sogolon la bossue, épouse du roi doit faire face dès son enfance à
la jalousie et aux moqueries de Sassouma Bérété, l’autre épouse du roi. Paralysé des deux jambes, Soundiata semble incapable de se hisser à la hauteur de son rôle. Pourtant il finit par guérir et devient peu à peu un grand guerrier qui sauve son pays de l’attaque du maléfique Soumangourou Kante, le roi-sorcier. Soundiata peut compter sur le soutien du griot Balla et d’un djinn qui veille sur l’accomplissement de son destin, mais aussi, par la suite, sur l’amour de sa compagne Noura.

Soundiata fera ainsi du Mandé, le plus grand empire de l´histoire de l´Afrique (l’empire du Mali).

Un certain nombre de séances seront présentées et animées par David-Pierre Fila, réalisateur, photographe et critique franco-congolais.

2. Le producteur et réalisateur Olivier Delahaye présentera aux collégiens La caméra de bois le film sud-africain de Ntshaveni Wa Luruli dont il a été le producteur en 2003

Olivier Delahaye a été l’initiateur de ce film et son producteur.
Il sera présent pour nous parler du film et des conditions dans lesquelles il est intervenu pour permettre sa réalisation. Il dialoguera avec les élèves des 4 collèges qui participeront au festival (Marennes, Le Château d’Oléron, La Tremblade et Saint-Agnant). Olivier Delahaye s’est inspiré du scénario du film pour raconter cette histoire dans un «roman ».

La caméra de bois raconte le destin de deux jeunes garçons, Madiba et Sipho, qui vivent dans un township de la ville du Cap. Jouant le long d’une voie de chemin de fer, ils découvrent, à côté d’un cadavre, un pistolet et une caméra vidéo. A Sipho le pistolet et à Madiba la caméra ; leurs destins sont scellés.

3. Le troisième volet concernera les classes « Cinéma » du lycée Merleau-Ponty de Rochefort

Le lycée Merleau-Ponty sera cette année une fois encore partie prenante au Festival VISIONS
D’AFRIQUE Des élèves des classes « Cinéma » (premières et terminales) du lycée Merleau-Ponty de Rochefort participeront à VISIONS D’AFRIQUE en octobre 2021 selon le même schéma que celui qui a été mis en œuvre au cours des dernières années..

Ce programme spécifique sera organisé le vendredi 22 octobre et comportera deux phases successives :

  1. Le réalisateur Merzak Allouache participera au Lycée Merleau-Ponty le vendredi 22 octobre, en matinée, à un débat sur son film Bab El Oued City réalisé en 1993 avec les élèves qui auront préalablement visionné ce film et préparé les questions qui seront proposées au réalisateur. Bab El Oued permettra au réalisateur de parler de sa vision des problèmes de l’Algérie, notamment de la jeunesse algériennne, dont la situation et l’avenir constitue le thème majeur de plusieurs de ses films (Gatlato, Harrnaga, Madame Courage, Vent divin)
  2. Un certain nombre d’élèves des classes de premières et terminales « Cinéma » du lycée Merleau-Ponty viendront assister à l’Eldorado à Saint-Pierre d’Oléron à partir de 14h30 à la séance de projection du film Madame Courage.

La séance sera animée notamment par la journaliste Catherine Ruelle.