Sanaa Akroud

Sanaa Akroud est née en 1978 dans le sud-ouest du Maroc.
Après ses études secondaires, elle intégre l’Institut Supérieur d’Art Dramatique et d’Animation Culturelle de Rabat (ISADAC) dont elle est diplômée en 2004.

Elle acquiert rapidement une renommée comme comédienne dans les activités théâtrales et dans de nombreuses séries télévisées . Elle est aussi présente au cinéma dans des films marocains (Terminus des anges de Hicham Lasri, Narjiss Nejjar et Mohamed Mouftakir en 2009 ) et étrangers, notamment dans Femmes du Caire de Yousry Nasrallah (2009).

A partir de 2008, Sanaa Akroud se lance dans la réalisation de plusieurs courts métrages (Donne moi la flute et chante en 2008, L’impasse et 26 heures en 2011 ) et de nombreux téléfilms ( dont Les cinq saisons en 2011 et Les noces du loup en 2013) qui sont des succès et reçoivent de nombreux prix.

C’est en 2015 qu’elle réalise son premier long métrage qui sort sur les écrans marocains en avril : Khnifist Rmad (le scarabée des cendres) ( Elle est l’auteur du scénario et joue l’un des principaux rôles ). Il s’agit d’une fable qui met en scène un sultan qui a besoin d’un héritier et doit trouver rapidement une épouse mais qui se trouve confronté aux ruses d’une courageuse et habile fille du peuple. Une comédie romantique inspirée des contes traditionnels qui obtient un succès dans les salles.

Son deuxième long métrage Myopia est sorti en 2019 et a remporté plusieurs prix au Festival Vues d’Afrique à Montréal en 2020. (Sanaa Akroud est installée au Canada depuis quelques années).


Filmographie

2019 – Myopia LM
2015 – Khnifist R’mad (le scarabée des cendres) LM
2011 – L’impasse CM
2011 – 26 heures CM
2008 – Donne moi la flute et chante CM

Désirée Kahikopo

Desiree Kahikopo est une actrice, auteure, réalisatrice et productrice namibienne qui a participé depuis plus de 10 ans à de nombreuses activités théâtrales et cinématographiques. Elle a produit, réalisé et écrit sa toute première pièce intitulée Une vie de blues, qui a remporté le prix de la meilleure scénographie aux Namibian Theatre and Film Awards en 2014.

Elle a beaucoup fréquenté les plateaux de tournage, notamment en tant que productrice exécutive. The White Line La ligne blanche) est son premier long métrage. Il a été présenté en avant-première au 40e Festival international du film de Durban en 2019 et devrait sortir en Namibie en 2020.

Désirée Kahikopo a remporté le prix du « meilleur nouveau réalisateur » au Namibian Theatre and Film Awards 2019 où le film a obtenu le prix du meilleur scénario et le prix du public.

Aalam-Warqe Davidian

Connue sous le nom de Alamork Davidian, Aalam-Warqe Davidian est une réalisatrice israélo-éthiopienne, née en 1980 dans un village éthiopien. Elle a quitté l’Ethiopie à l’âge de 10 ans pour émigrer en Israël avec sa famille.

Après des études de cinéma à la Sam Spiegel Film & Television school de Jérusalem, elle travaille comme chercheuse-documentaliste avec le célèbre documentariste Ada Ushpiz. Elle est mariée avec Kobi Davidian, réalisateur et producteur israélien. Elle réalise deux courts métrages en 2016 Transitions et Facing the Wall. Le figuier est son premier long métrage, primé dans de nombreux festivals, notamment à Toronto, à Montréal, à Tarifa-Tanger…Il est largement inspiré par sa propre expérience en Ethiopie où elle n’était pas retournée avant le tournage du film.


Filmographie

2018 – Le figuier (lm)
2016 – Facing the Wall (cm)
2016 – Transitions (cm)