Ntshavheni Wa Luruli

Ntshavheni Wa Luruli est un scénariste et réalisateur sud-africain, né le 28 Août 1955 à Johannesburg (Afrique du Sud).
Ntshavheni Wa Luruli est diplômé en art dramatique de l’Université du Witwatersrand (Afrique du Sud) et titulaire d’un Master of Fine Arts en écriture de scénario et réalisation, obtenu à l’Université Columbia à New-York dans la classe du cinéaste Milos Forman.

Il a fait ses débuts comme assistant réalisateur auprès de Spike Lee, notamment pour la réalisation des films Malcolm X et Jungle Ever . Il enseigne l’écriture de scénario à Johannesburg et à l’école d’art dramatique pour le cinéma et la télévision à l’Université du Witwatersrand.

En 1999, il réalise son premier long métrage Chikin Bizni
La Caméra de bois est son second long métrage dont la production a été assurée par Olivier Delahaye.

Le film est sorti en 2003. Il a reçu de nombreux prix , notamment l’Ours de cristal du Meilleur film au Berlin KinderFilmFest 2004 , le Cheval de bronze du Meilleur film au Festival Stockholm Junior 2004 et le prix spécial « droits de l’enfant » en 2005 au FESPACO .

Filmographie

2012 – Elelwani
2003 – La Caméra de bois
1999 – Chikin Bizins

Ayten Amin

Ayten AMIN est une réalisatrice , scénariste et productrice égyptienne.
Elle est née en 1978 à Alexandrie, en Égypte. Elle a étudié le cinéma de manière indépendante. Elle a réalisé son premier court métrage de fiction Her Man en 2006 ainsi qu’un certain nombre de films publicitaires.

Son court métrage suivant [après «I know who she is , en 2007], Spring 89 réalisé en 2009 a reçu de nombreux prix nationaux en Égypte. Son premier long métrage de fiction 69 Messaha Square (2013) qu’elle a coécrit avec Muhammed El Hajj a remporté le prix du meilleur projet à la Cairo film Connection en décembre 2010.

Elle a co-réalisé le documentaire Tahrir 2011, qui a été sélectionné au Festival international du film de Venise, au TIFF Toronto International Film Festival et a été nominé pour le prix du meilleur documentaire au cinéma pour la paix à la Berlinale 2012.

En 2019, elle a réalisé 20 épisodes d’un drame à succès Saabe’ Gaar (Le septième voisin), une série télévisée de 70 épisodes.

Souad (2020) est son second long métrage de fiction. Il a été sélectionné en 2020 à Cannes et à la Berlinale en 2021.

Filmographie

2020 – Souad LM
2019 – Saabe’Gaar : série télévisée
2013 – 69 Messaha Square LM
2011 – Tahrir 2011(The Good, The Bad And The Politician » (2011, collectif, segment : «The Bad»)
2009 – Spring 89
2007 – I know who she is
2006 – Her Man

Mamadou Dia

Mamadou Dia, réalisateur, scénariste et producteur sénégalais, est né à Matam, ville du nord est du Sénégal située au bord du fleuve.

Après des études de géographie physique au Sénégal et une année au Média Centre de Dakar, il a acquis , pendant plusieurs années, une expérience en tant que vidéo-journaliste parcourant de nombreux pays africains il est parti aux Etats Unis , où il réside actuellement, pour effectuer des études de cinéma à la Tisch School of the Arts de l’Université de New York où il a obtenu un Master.

Il a réalisé ensuite une série de courts métrages sélectionnés dans de nombreux festivals internationaux , notamment à Toronto et à Venise.. Son court métrage Samedi Cinema (2016) a été présenté en avant-première à la Mostra de Venise et au Toronto International Film Festival.

Baamum Nafi (Le père de Nafi), est son premier long métrage (2019) . Il a été présenté au Festival de Locarno en 2019 où il a remporté le prix de la meilleure première oeuvre et le Léopard d’or de la section « cinéastes du présent ».

Filmographie

2019 – Baamum Nafi (Le Père de Nafi)
2018 – Lost in transit (CM)
2016 – Samedi Cinema (CM)