Ouaga Saga

  • Réalisé par Dani Kouyaté
  • Année de production : 2004
  • Durée du film : 85min
  • Pays d'origine : Burkina Faso
  • Avec : Amidou Bonsa, Sébastien Bélem , Aguibou Sanou ,Thomas Ouédraogo, José Sorgho, Yacouba Dembélé , Gérôme Kaboré, Delphine Ouattara, Yasminh Sidibé, Patricia M’Bailédé

Horaires de diffusion

Vendredi 16 oct. / 14h30 / Cinéma l'Eldorado
Samedi 17 oct. / 15h00 / Cinéma l'Estran

Résumé

Au Burkina Faso, dans un quartier pauvre de Ouagadougou, une bande de jeunes garçons essaye tant bien que mal de s’en sortir.  Adeptes de la débrouille, ces adolescents cumulent les petits boulots et les astuces afin d’améliorer leur quotidien et celui de leurs proches.  En dépit de leurs nombreuses mésaventures, ces derniers luttent avec optimisme pour changer de vie.

« Au bout du compte l’impression générale que laisse Ouaga Saga est un sourire, il y en a beaucoup dans le film et c’est contagieux,  les rires aussi,  les danses,  les chants,  la musique est très présente et entraînante et quand on regarde le film on tape le rythme du pied. Dani Kouyaté, votre film nous fait vraiment du bien c’est bon à prendre par les temps qui courent et je vous en remercie. »

Laurence Bisang, Synopsis, RSR

« Complètement ! C’est en tout cas une vraie référence?  Oui, pour moi il y a trois hommages dans le film: un hommage à la ville de Ouaga, un hommage à la jeunesse, et un hommage au cinéma. Les trois choses sont liées quelque part. Ouaga est liée au cinéma à cause du Fespaco, et le Fespaco c’est aussi la jeunesse.  Et pour moi ces trois choses vont ensemble dans le même hommage en fin de compte, et donc Ouaga multiplexe, et le shérif, et l’âne et la séance de cinéma, et la chanson western sur les femmes qui descendent vers le commissariat, pour moi tout ça c’est Ouaga, tout ça participe du rêve de la ville de Ouaga, et de l’hommage que les auteurs ont voulu mettre dans leur scénario. Dani Kouyaté « 

Entretien d’Olivier Barlet avec l’équipe du film » Février 2004

En mars 2005, le film remporte le Prix «Graine de Baobab – Wandé » au Fespaco et en juin il reçoit le Prix du meilleur acteur pour l’ensemble des acteurs du film au 26e Festival International du Film de Durban.