Autour du festival

Comme les années précédentes l’association « Rochefort sur Toile » s’associe à Visions d’Afrique pour la présentation, en avant première au festival, à l’Apollo Ciné 8 de Rochefort, le vendredi 12 octobre d’un film « africain ».

En 2018 , le choix s’est porté sur un film kényan « Rafiki », deuxième long métrage d’ une jeune cinéaste de 37 ans, Wanuri Kahiu.

Le film raconte les amours contrariées de deux jeunes filles, Kena et Ziki, qui ,attirées l’une vers l’autre, se heurtent à l’incompréhension et à l’hostilité de la société.Elles vont devoir choisir entre leur amour et leur sécurité.. Le film a été le premirer film Kényan séléctionné à Cannes dans la section « Un Certain Regard  » en 2018. Il a été interdit de projection au Kénya en raison, d’après les autorités, de « son thème homosexuel et de son but évident de promouvoir le lesbianisme au Kenya « . Ce qui a provoqué un vif débat à Nairobi.

Bande annonce


Wanuri Kahiu

« Vous considérez-vous comme une cinéaste militante ? »
– « Le cinéma est un outil politique, et c’est mon art, mon travail. Mais les réactions que mon film suscite me transforment, par la force des choses, en militante. Je voulais juste montrer une image belle, colorée, joyeuse et chargée d’espoir, de mon pays et de l’Afrique, une représentation différente de celles que l’on voit habituellement. Je voulais juste défendre l’amour. Qui aurait cru que l’amour était une forme de rébellion ? »
_Wanuri Kahiu dans « Télarama » / Interview de Cécile Mury 10/05/2018

Le film sera présenté par la journaliste Catherine Ruelle qui animera les discussions d’après projection.