Sofia Djama

Sofia Djama est née à Oran.
Après des études de lettres et de langue étrangère, elle s’installe à Alger et travaille dans la publicité. Elle écrit des nouvelles: l’une d’entre elles lui fournira le sujet de son premier courtmétrage réalisé en 2012 « Mollement un Samedi Matin ».
Ce premier film sera doublement primé au Festival de Clermont-Ferrand et dans de nombreux festivals et largement diffusé par les chaînes de télévision (ARTE,CINE +, France Television…).

Son premier long métrage,« Les Bienheureux », est sélectionné en 2107 en compétition officielle à la Mostra de Venise dans la section Horizons. L’actrice principale du film, Lyna Khoudri, se voit décerner le prix d’interprétation féminine, il reçoit aussi le Brian Awward qui récompense un film qui défend les valeurs de respect des droits humains, de la démocratie, du pluralisme, de la liberté de penser et le prix Lina Mangiacapre (un film qui change les représentations et les images des femmes au cinéma).

Le film a obtenu par ailleurs le Bayard de la meilleure oeuvre de fiction au Festival de Namur et le Prix du Meilleur Premier Film au Cinemed de Montpellier en 2017.


Filmographie

2017 – Les Bienheureux (LM)
2012 – Les 100 pas de Monsieur X (CM)
2012 – Mollement, un Samedi Matin (CM)