Rencontres cinématographiques du pays Marennes Oléron

Soirées musique et cinéma

Comme les années précédentes la Musique africaine sera de la Fête et sera associée au cinéma lors des soirées d'ouverture (14 octobre) à l'Eldorado et soirée de clôture (20 octobre) à l'Estran.

1. La soirée d'ouverture du Festival : Mercredi 14 octobre à 20h30 à l'Eldorado

mangane tilai-de-idrissa-ouedraogo

Mangane / Tilaï

Le concert d'ouverture du Festival sera animé cette année par un musicien originaire du Sénégal, Mangane , chanteur, guitariste et balafoniste, qui se produira en trio avec un percussionniste et un bassiste. Mangane s'est formé à la guitare et au balafon à Dakar au Sénégal et a construit son parcours au fil des rencontres, de Dakar à Limoges où il débarque en 2001.

Le film qui sera présenté en ouverture sera « TILAÏ » de Idrissa Ouédraogo (1990), un des grands classiques des cinémas d'Afrique « Avec Tilaï, Ouedraogo se donne pour ambition d'utiliser les principes de la tragédie classique, plutôt grecque, pour un récit ancré dans la réalité africaine de son pays et qui explore ses thèmes de prédilection. L'œuvre est de facture superbe, très posée, quasi contemplative par moment, contrastant avec l'intensité des sentiments décrits...

Tilaï recevra le Grand Prix du Jury à Cannes en 1990, et sera primé à Milan et au Fespaco. Une manière de classique africain » Vincent Jourdan

2. La soirée de clôture du festival : Mardi 20 octobre à 20h30 à l'Estran

La soirée de clôture débutera par le concert du groupe burkinabé BENKADI, formé par les enfants de la famille Hié, initié à la musique traditionnelle « Turka » de la région occidentale du Burkina Faso (ville de Douna), proche du Mali et de la Côte d'Ivoire par leur père , Doumbie Adams Hié.

« Adios Carmen » du cinéaste marocain Mohamed Amin Benemraoui dont c'est le premier long métrage clôturera la 6° édition de VISIONS D'AFRIQUE

adios-carmen benkadi 

Adios / Le groupe Benkadi Balafons et Djembé

« Mohamed Amin Benamraoui puise donc au cœur de son enfance pour nous en restituer toute la douceur et la violence. Ce film en forme de conte initiatique est à la fois un hommage vibrant aux deux femmes de sa vie (sa mère et Carmen) et le récit touchant d'un enfant qui va, à son rythme, se choisir comme homme » Sarah Pialeprat

pauline-galvez

Pauline Galvez (Carmen, la réfugiée espagnole) et Aman Allah Benjilali (Amar ), les deux principaux acteurs de ADIOS CARMEN