Rencontres cinématographiques du pays Marennes Oléron

L’oeil du cyclone

oeil du cyclone

Réalisé par Sékou Traoré (Burkina Faso)
Avec Fargass Assandé, Serge Henry, Maïmouna N'Diaye, Rasmané Ouédraogo, Issaka Sawadogo
Durée : 101’
Année de réalisation : 2014

Dans un pays d’Afrique en proie à la guerre civile, Emma, une jeune avocate, est commise d’office à la défense d’un rebelle accusé de crimes de guerre. A travers la partie d’échecs qui s’engage entre l’avocate idéaliste et l’ex-enfant soldat, deux visages de l’Afrique contemporaine vont s'affronter.

« Sékou Traoré nous expose en permanence à une tension entre deux mondes, entre deux visages de l’Afrique : entre bruits de bottes de soldats et salsa, entre d'un côté l’avocate élevée dans le luxe et qui se découvre une vocation pour la justice et la défense de victimes, et de l’autre côté le destin du rebelle qui pourrit dans sa cellule de haute sécurité, filmé dans une vraie prison burkinabè. Et presque naturellement vient s’imposer le thème de la collusion entre la politique et la corruption, entre l'Etat et la rébellion. Au-delà de tout trône la question gênante posée par l’avocate : « A qui profite les crimes en Afrique ? » Siegfried Forster RFI 2/03/2015

« L’inspiration est venue de la situation que j’ai vécue durant le conflit en Côte d’Ivoire il y a quelques années. Nous avons vu surgir dans l’Ouest du pays des rebelles libériens dont certains avaient 25 ans et ne connaissaient rien d’autre que la guerre depuis leur enrôlement, parfois dés l’âge de 8 ans. Travaillant souvent dans cette région, il m’est venu cette réflexion sur l’avenir de ces hommes privés d’enfance et qui n’ont appris qu’à semer la mort. Qu’en fait–on le jour où la guerre est finie ? Ces dizaines de milliers d’enfants-soldats devenus adultes doivent ils être mis au ban de l’humanité ? » Luis Marques (auteur de la pièce et coscénariste)

« L’oeil du cyclone » a obtenu de très nombreuses récompenses : il a reçu notamment l’Etalon de bronze et le prix Oumarou Ganda du meilleur premier film au Fespaco en 2015

Les deux acteurs principaux, Maimouna N’Diaye et Assandé Fargas ont été désignés meilleurs interprètes féminin et masculin lors de cette de cette édition 2015.