Les Bienheureux

  • Réalisé par Sofia Djama
  • Année de production : 2017
  • Durée du film : 102 '
  • Pays d'origine : Algérie
  • Avec : Sami Bouajila (Samir), Nadia Kaci (Amel), Amine Lansari (Fahim), Lyna Khoudri (Feriel), Adam Bessa (Reda)

Horaires de diffusion

VEN. 19 - 15H / L’ELDORADO
SAM. 20 - 21H / L’ESTRAN
DIM. 21 - 21H / L’ELDORADO
MAR. 23 - 11H / L’ELDORADO

Résumé

Alger, quelques années après la guerre civile. Amal et Samir ont décidé de fêter leur vingtième anniversaire de mariage au restaurant.
Pendant leur trajet, tous deux évoquent leur Algérie : Amal, à travers la perte des illusions, Samir par la nécessité de s’en accommoder. Au même moment, Fahim, leur fils, et ses amis, Feriel et Reda, errent dans une Alger qui se referme peu à peu sur elle-même.

Entretien de Sofia Djama avec Jacques Morice le 13/12/2017 (TELERAMA)
« On vous sent plus proche des jeunes »
– « Il n’y a pas un personnage que je n’aime pas. Mais c’est vrai que je suis plus en adhésion avec la jeunesse, spontanée. Le couple de quatre-vingt-huitards est un peu enfermé dans la nostalgie, des références qui sentent la naphtaline. Ils représentent l’arrière-garde, au même titre que les féministes en Algérie, souvent communistes. Celles-ci ont été très courageuses pendant la guerre civile. Mais aujourd’hui, elles sont prisonnières de vieux schémas idéologiques et sont obnubilées par le hijab [le voile islamique, ndlr]. Pour moi, le combat à mener est ailleurs. Il y a plein de filles qui portent le hijab et qui sont dans une dynamique incroyable de progrès.
Pour tourner ‘Les Bienheureux’, j’ai bénéficié d’une relative liberté, qui témoigne de la schizophrénie
de l’Algérie.”

« Ce regard sensible et généreux de la caméra, d’un cadre et d’une lumière qui épousent ce qu’expriment les acteurs, cette mise en scène impressionnante de maturité, au service de la pensée autant que du témoignage, cette confiance malgré tout en l’humanité, font de Les Bienheureux un film qui nous concerne tous et qui laisse des traces » _Olivier Barlet (Africultures)

« Les Bienheureux » a été sélectionné à la Mostra de Venise-section « Orrizonti »- en 2017 et Lyna Khoudri (Feriel) a obtenu le prix de la meilleure actrice

Bande annonce